Empreintes

Objets, formes constituées de cire qui sous l’effet de la chaleur fondent, laissant le support initial “vierge”et générant une nouvelle séries de traces et/ou résidus tant bi- que tri-dimensionnels. A la fin du processus il ne reste plus que des résidus pouvant à leur tour être fondus sur d’autres supports.

Bien que représentations de la déliquescence, la désorganisation tant de l’organisme social qu’individuel, les empreintes sont un changement d’état. Recherche sur la matière changeante, passant d’un état organisé à un autre, plus chaotique, plus complexe et moins assimilable.

Les créations abordent aussi la notion de chaos, d’entropie. Passage de l’organisé, voire le figuratif, à l’aléatoire, l’abstrait. De l’ordre au chaos dans un processus éphémère.

L’œuvre ne représente pas uniquement, elle est la gestation physique, organique de l’idée.